Historique du MBSR

Le programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) est un programme de réduction du stress basé sur la Pleine Conscience ou Mindfulness.

Le programme a été fondé en 1979 par Jon Kabat-Zinn. Il eut l’idée de proposer aux patients de l’hôpital où il exerçait une nouvelle méthode pour leur apprendre comment réduire leur stress et leurs souffrances (dont des douleurs chroniques) grâce à la pleine conscience. Il reprit pour cela les techniques du vipassana, l’esprit du zen et les postures du yoga, mais d’une manière purement laïque et non religieuse, avec l’éclairage scientifique des neurosciences.

Vu son succès et son essor rapide, le programme a ensuite été généralisé. Il est enseigné aujourd’hui à un large public partout dans le monde, dans de très nombreux centres médicaux et hôpitaux, mais aussi à l’université, et sous différentes formes dans des écoles, des entreprises, des équipes de sport et bien d’autres organismes.

De très nombreuses études scientifiques témoignent des effets positifs du programme sur la réduction du stress et des douleurs, l’établissement d’une attention plus stable et sereine, la résilience et la capacité à intégrer les différents événements de la vie. Parmi les effets les plus notables, on note un renforcement des défenses immunitaires, une meilleure gestion du stress par l’activation de la partie gauche du néocortex, ainsi qu’une meilleure prise en compte des émotions du cerveau limbique et des impulsions du cerveau archaïque. Ces études constatent également un épaississement de la substance de la matière grise cérébrale, une diminution de l’activité de l’hypothalamus siège notamment de la peur et des réactions automatiques, une protection et un rallongement des télomères responsables du maintien de la vie cellulaire.

Le protocole MBSR a également donné naissance à des programmes dérivés : le MBCT pour éviter les rechutes dépressives, la MBCAS pour les seniors, le MBPM pour les maladies et douleurs chroniques, MSC, MBCL, pour l’auto-compassion et MECL pour l’alimentation ainsi que d’autres programmes basés sur la pleine conscience pour lutter contre les addictions notamment alimentaires, ou pour apprendre par exemple la méditation aux enfants à l’école.